Back to top

Les Ibères : une mosaïque de peuples

Sala II
Les Ibères était une civilisation qui occupa la façade orientale de la péninsule Ibérique entre le VIe et IIe siècle avant notre ère. Leurs traits culturels variaient d'un territoire à l'autre. Ceux qui habitaient dans la zone valencienne furent dénommés Ilergavones, Édetans et Contestans par certains voyageurs et géographes gréco-latins. Toutefois, le nom qu'ils se donnaient à eux-mêmes demeure inconnu dans la mesure où leurs écrits, en langue ibérique, n'ont toujours pas été déchiffrés.
Les Ibères formaient une société hiérarchisée, gouvernée par un groupe de rang qui gérait l'exploitation des terres et contrôlait les relations commerciales depuis des villes fortifiées de tailles diverses. La maison était le centre de la vie de la famille : non seulement on y cuisinait, mangeait et dormait, mais on y réalisait aussi des activités artisanales et métallurgiques, ou même de culte aux ancêtres et aux divinités.
Les objets en céramique des gisements comme Los Villares (Caudete de las Fuentes, Valencia), La Solivella (Alcala de Xivert, Castellon) ou la Cova del Cavall (Lliria, Valencia) illustrent les phases les plus anciennes de cette période, durant le VIIe et VIe siècles av. J.-C. : on adopte désormais le tour et les fours à double chambre pour cuire la céramique (reproduction miniature), et des transformations sociales se produisent qui se reflètent dans l’apparition d’élites familiales aristocratiques rattachées au contrôle des ressources.

Vitrines

Back to top